All for Joomla All for Webmasters

Acné de l’adolescent


I

L’acné est une affection très fréquente chez l’adolescent (environ 50% des adolescent), débutant en période pubertaire ou pré pubertaire.

1-Physiopathologie :
L’acnés est une maladie inflammatoire du follicule pilo-sébacé caractérisée par la formation de comédons depapules érythémateuses, parfois de kystes et de pustules.
Trois mécanisme concours à la formation de lésion élémentaire.
– L’augmentation de la sécrétion sébacée : elle est constante au cours de l’acnés et dépendante de la dihydrotestostérone (dérivé de la testostérone).
– La modification de l’épithélium du follicule pilo-sébacé, qui entraine un rétrécissement de l’infra-infundibulum.
– Infection : c’est la prolifération de bactéries, surtout de Propionibacterium acnes qui par l’augmentation des acides gras libres dans le sébum et la sécrétion de protéase et de lipase participe à la formation de bouchon corné.
2-Aspects clinique :
Le diagnostiques repose sur l’analyse des lésions élémentaires le plus souvent localisé sur le visage, le haut du tronc et aussi les épaules :
– Des papules érythémateuses
– Des points blancs (comédons fermés) ou noirs (comédons ouverts)
– Des pustules
– Parfois des kystes associés souvent avec une séborrhée
On distingue trois grandes formes cliniques :
⦁ L’acnés dite inflammatoire : plus fréquent chez l’adolescent avec une prédominance de lestions inflammatoires que sont les papules érythémateuses et les pustules.
⦁ L’acnés dite comédonienne avec une prédominance de comédons sur le menton et le front.
⦁ La forme kystique plus grave et plus fréquent chez le garçon avec plusieurs lésions inflammatoires associés à de volumineux kystes qui descendent parfois assez bas sur le tronc.
3-Traitement :
– Le peroxyde de benzoyle : plus utilisé dans les acnés inflammatoires, il est antibactérien (actif sur Propionibacterium acnes), kératolytique, et sébostatique.
– La trétinoïne (dérivé acide de la vitamine A) : comédolytique et surtout indiqué dans les acnés comédoniennes.
– Lotion à base d’érythromycine (Eryfluid lotion) : application sur le visage nettoyé une à deux fois par jour) : antibactérien locale surtout indiqué dans le traitement d’appoint de l’acné inflammatoire pustuleuse.
– Antibiothérapie par voie général (surtout la Doxycycline contre-indiquée chez la femme en période d’activité sexuelle en dehors d’une contraception rigoureuse) a une action incontestable dans le traitement de l’acné inflammatoire à condition d’être prescrite pendant une période d’au moins deux mois.
– L’isotrétinoine indiqué uniquement dans les forme graves après échec de tous les traitements locaux, à cause de ses effets indésirables important dont la tératogénicité d’où sa contre-indication absolue chez la femme en période d’activité sexuelle en dehors d’une contraception rigoureuse.
– Savon anti-acné : nettoyage du visage matin et soir.
– Gel nettoyant anti sébum pour lutter contre la peau grasse.

.


NEWSLETTER

Inscrivez-vous et restés informés.

[mc4wp_form id="887"]

RECHERCHER

ANCIENS ARTICLES

NOUVEAUTE

Aucun mot-clé

ARTICLES COMPLÉMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

error: Content is protected !!